Bons vivants, œnologues en herbe, passionnés de gastronomie, cet article est pour vous. Si pour vous, un voyage est une occasion unique de découvrir de nouvelles saveurs et de vivre des expériences culinaires uniques alors vous êtes au bon endroit. Voici quelques idées de destinations pour un voyage plein de saveurs.

L’Europe des saveurs

Il n’est pas toujours nécessaire de partir bien loin pour découvrir mille et une saveurs. L’Europe regorge de pays et de cultures riche en goûts.

Le Sud-Ouest français

Ce n’est pas un secret mais un rappel peut s’avérer utile. Le Sud-Ouest français est réputé pour son vin mais aussi sa gastronomie. Nous possédons l’un des plus ancien et des plus renommé vignoble du monde : le vignoble bordelais. Au total, 6 régions viticoles à visiter, de beaux paysages à découvrir ainsi que du bon vin à déguster :
– la région du Médoc
– la région du Blayais-Bourgeais
– la région des Graves et de Pessac-Léognan
– la région Cérons, Barsac et Sauternes
– la région de l’Entre-Deux-Mers
– la région du Libournais (Saint-Émilion, Pomerol, Fronsac, Castillon-la-Bataille et Côtes-de-Francs)

Le Sud-Ouest de la France n’est pas réputée que pour son vin, vous pourrez également y déguster de délicieux mets comme :
– le piment d’Espeltte, emblème du Pays Basque
– les huîtres Gigas Meduli spécialitées de la ferme aquacole Eau Médoc située dans les marais médoquins
– le gâteau basque à la crème ou à la cerise, référence culinaire du Pays Basque
– la tourtière, selon vos goûts, elle se déguste nature, aux pommes ou aux pruneaux. Vous pourrez la trouver facilement dans les Landes
– le cabécou, spécialité du Périgord, c’est un fromage à la fois doux et crémeux
– le caviar Pertlita, produit au Teich dans le bassin d’Arcachon. Il a reçu le coup de cœur du jury de la grande dégustation des produits Aquitains du Gault et Millau

L’Italie

Ne pensez pas que pour bien manger et boire du bon vin, il n’y a comme destination européenne que le Sud-Ouest français. Après tout, ce sont les romains qui ont introduit le vin chez nous dans l’Antiquité et nous connaissons tous l’art de la pizza et des pasta italiennes. Quoi de mieux que de manger un bon plat, accompagné d’un bon vin et d’une magnifique vue ? D’ailleurs, depuis quelques années, l’Italie a un volume de production de vin plus important que la France, parmi ces productions vous retrouverez 4 grands territoires géographiques viticoles :
– l’Italie Septentrionale
– l’Italie Centrale
– l’Italie Méridionale
– les îles italiennes (Sicile et Sardaigne)
Dans ces 4 territoires, vous trouverez 20 régions productrices de vins et chacune d’elles a ses propres caractéristiques.

N’oubliez pas de manger également, il serait fort dommage de passer en Italie sans profiter de ses plats et produits typiques. Voici un petit aperçu de ce que vous pourriez y déguster en dehors des délicieuses pâtes et pizza :
– la mozzarella di bufala, à base de lait de bufflone
– le carpaccio, viande de bœuf crue, création vénitienne
– les arancini, spécialités typiques de la Sicile
– les saveurs du lac en Ombrie

L’Espagne

On ne part toujours pas très loin. Cette fois destination l’Espagne ! Vous pourrez également y manger comme un roi et boire d’excellents vins. Il faut savoir que l’Espagne possède le plus grand vignoble du monde. Voici quelques incontournables :
– les vins rouges : le Tempranillo, le Graciano, la Céariñena mais aussi la Garnacha tinta
– les vins blancs : l’Albariño, le Viura et le Verdejo
– les vins pétillants : on utilise le Macabeo, le Xarel-Lo et le Parellada pour les vins blancs et le Garnacha ainsi que le Monastrell pour les vins rosés
– les vins mutés (vin couplé à de l’eau-de-vie) : le Fino et la Manzanilla, le Xérès Pedro Ximènez

Vous pourrez déguster ces vins accompagnés de plusieurs spécialités espagnols bien connues comme :
– les tapas : petites bouchées aux saveurs multiples. Il a même été créé un verbe qui signifie les manger “tapear”
– le gaspacho : soupe fraîche à base de tomates, concombres et poivrons
– la paella : chaque famille a sa petit recette bien à elle
– la tortilla de patatas : une omelette à base de pommes de terre, un plat convivial qui se doit d’être partagé
– la tarta de Santiago : pour amateur de sucré, préparé en l’honneur de St patron d’Espagne

Le Portugal

Cette fois, on part un peu plus loin en Europe, pas trop loin non plus, ne vous inquiétez pas. Le Portugal, bien connu pour ces saveurs éclectiques, entre charcuteries, soupes, plats de poissons, de viande et les vins fortifiés de Porto mondialement connus est une destination de choix. Pour être un peu plus précis, vos papilles pourront déguster les vins portugais suivants :
– la région de Dão, Douro et Alentejo : pour le vins rouges (vinho tionto)
– la région de Bairrada et de Bucelas : pour les vins blancs secs et plus particulièrement le vinho verde
– vous pourrez également découvrir : le porto, le madère, le setubal moscatel et les vins mousseux (vinho espumante)

N’hésitez pas à manger des spécialités portugaises pour accompagner votre verre :
– la francesinha : traduit par “la petite française”, cette spécialité est inspirée de notre croque-monsieur
– les pasteis de bacalhau : qui dit Portugal, dit plats à base de morue. Dégustez d’excellents beignets de morue un peu partout dans le pays
– le queijo da Serra : fromage AOP à la croute épaisse. On le mange accompagné de pain et en y plongeant une petite cuillère
– le sandes de Leitão : se traduit par sandwich au cochon de lait. Simple, rapide et excellent, de la viande tendre dans un pain croustillant
– les pasteis de nata : l’incontournable spécialité portugaise, des petits flans à la fois croustillant et fondant

Des saveurs à l’international

Si vous vous dites que tant qu’à voyager autant partir plus loin, nous avons quelques destinations à vous proposer toujours dans l’idée de pouvoir savourer du bon vin et déguster de bons petits plats.

Le Mexique

Pour notre première destination, nous partons au Mexique. Nous connaissons tous les saveurs mexicaines mais qu’en est-il du vin ? Vous auriez plutôt pensé téquila n’est-ce pas? Détrompez-vous, le Mexique est peu connu pour son vin mais il mériterait de l’être :
– le Casa Madero : dans la région de Parras dans le nord de l’État de Coahuila, vignoble fondé en 1597 producteur de vin rouge, blanc et rosés
– le Bodega Dos Búos : à San Miguel de Allende à Guanajuato, ce vignoble propose une grande collection de vins biologiques
– le Freixenet : au centre du pays, dans l’État de Querétaro. Ce vignoble est spécialisé dans les vins mousseux
– le LA Cetto : fondé par une famille italienne dans la vallée de Guadalupe durant la Prohibition. Ce vignoble propose un vin rouge chaud aux saveurs fumées
– le Casa Magoni : vignoble crée par un ancien employé de LA Cetto, récent, il a été fondé en 2013

Pour accompagner ces vins, nous vous conseillons d’essayer les mets suivants :
– les frijoles refritos : purée de haricots rouge, noir ou blanc frits, ils sont servis avec des tortillas elles aussi frites. Ce petit amuse-gueule vous aidera à attendre votre plat
– le pollo pibil : poulet mariné enveloppé de feuilles de bananier et cuit au four. Vous trouverez également la variante au poisson (pescado pibli) ou au porc (conchinita pibli)
– les papadzules : tortillas de maïs trempées dans une sauce de pépites de citrouille et farcies à l’œuf. Le tout est recouvert d’une sauce tomate à l’oignon et au piment habanero
– la marquesita : un peu de sucré avec une crêpe croustillante à garnir. Au Yucatan, vous pourrez la déguster au nutella et saupoudrée d’Edam rapé

Le Pérou

Au Pérou, vous pourrez aller à Lima sur la côte péruvienne. Cette ville est la capitale gastronomique du pays. le Pérou compte 49 plats traditionnels, vous devriez y trouver votre bonheur. Grâce aux bodegas, le vins péruviens connait un renouveau, il est grand temps d’y goûter. Découvrez les principales bodegas périviennes :
– Santiago Queirolo : pionnière du vin de qualité au Pérou avec plus de 130 ans d’expérience. Cette bodega est souvent considérée comme ayant le meilleur vin du Pérou
– Quebrada de lhuanco : vin fruité et léger
– Tacama : fondée en 1540, l’entreprise a choisi la modernisation et 1962. La cuvée prestique Don Manuel est aujourd’hui renommé.
– Saint Lizier : la bodega la plus réputée du pays et spécialisée dans les vins légèrement liquoreux
– Ocucaje : cette bodega est connu pour garder tous ses vins de la gamme Colección Rubini en barrique durant une année.

Avec 49 plats traditionnels, il y a de quoi faire. Voici un petit aperçu de ce que vous pourrez goûter :
– le Ceviche : plat à base de poisson cru mariné dans du jus d’agrume. C’est en réalité l’acidité du fruit qui va d’une façon cuire l’aliment. On parfume généralement ce plat avec de l’oignon rouge et du piment aji
– le Cuy : cela peut-être étonnant pour nous autres occidentaux mais l’une des viandes de base du Pérou est le cochon d’inde. Cette viande est cuite au four ou grillée à la broche.
– la Causa : pomme de terre et avocat, empilés l’un sur l’autre couche par couche. Coupé en part, ce met se déguste froid.
– le Lomo saltado : sauté de bœuf aux tomates, poivrons et oignons à la sauce soja, accompagné de pommes de terre frites. A éviter si vous êtes au régime
– le Lucuma : fruit ressemblant à une mangue, son goût se rapproche du sirop d’érable. On l’utilise souvent pour parfumer les desserts. La glace au lucuma est d’ailleurs très populaire.

Le Japon

Nous connaissons tous le Japon, ses sushi, maki et sashimi mais également ses ramen et niveau alcool qui dit Japon dit également saké mais le Japon c’est bien plus que ça. Par exemple, saviez-vous que le pays nippon est produit un peu partout sur l’île mais 3 principales régions se dénotent :
– la région de Yamanashi : la région est composée d’environ 280 caves et 30% des caves du pays entier se trouvent dans la préfecture de Yamanashi. On y trouve principalement du vin blanc et moitié moins de vin rouge.
– La région de Nagano : divisée en deux, on y trouve Kikyogahara où l’on produit du Merlot ayant remporté plusieurs médailles lors de différents concours. On y trouve également la vallée de Chikumagawa. Le Chardonnay provenant de cette vallée est aujourd’hui réputé
– la région d’Hokkaido : la première vigne de cette région a été plantée en 1875.

En dehors des célèbres maki, sushi et ramen, que peut-on manger d’autres de typiquement japonais ?
– l’okonomiyaki : une omelette japonaise à base d’œuf, de légumes finement râpés et de tranches de viande cuite sur plaque chauffante.
– le tonkastu : plat très populaire, il s’agit d’un morceau de porc pané frit.
– le donburi : simple mais efficace, il s’agit d’un bol de riz garnis. Vous pourrez garnir votre riz de tonkastu (porc pané et frit), de gyudon (tranche de bœuf) ou encore de oyakudon (poulet avec œufs battus).
– les yakitoris : brochettes de viande. Les morceaux y sont suffisamment petits pour être manger en une bouchée
– le natto : le goût, l’odeur et la texture de ce met sont très particuliers. Il s’agit d’une pâte gluante de haricots de soja fermentés. Vous avez intérêt à avoir l’estomac solide !

Si l’une de nos destinations gastronomique et œnologique vous fait de l’œil, n’hésitez pas à réserver votre billet d’avion rapidement et surtout n’oublier par votre parking proche aéroport. Avec AdopteUnParking.com, vous pourrez vous stationner un peu partout en France. Si vous choisissez l’international, n’hésitez pas à partir de Orly par exemple !


Publications similaires